dimanche 28 juillet 2013

La NASA diffuse une photo spéctaculaire de Saturne et de la Terre

 
 
 
L'Agence spatiale américaine (Nasa) a rendu publique mardi une photo de la Terre et de la Lune prise d'un point de vue inédit, tout près de Saturne et de ses anneaux, un cliché unique et rare. L'image, en couleur, a été prise par la sonde Cassini à environ 1,4 milliard de kilomètres de la Terre, selon la Nasa. A cette distance, alors que les anneaux de Saturne sont très reconnaissables, la Terre n'est qu'un petit point lumineux en arrière-plan.


"C'est la première fois, avec cette photo datant du 19 juillet, qu'on savait à l'avance que la Terre serait prise en photo depuis une distance interplanétaire", a indiqué la Nasa.
 "C'est également la première fois que l'appareil photo à plus haute résolution de Cassini prend la Terre et la Lune comme deux objets bien distincts", ajoute l'Agence spatiale américaine.
 L'angle de vue inhabituel a été rendu possible grâce au fait que le Soleil était placé derrière Saturne, depuis le point de vue de la sonde. La planète a ainsi bloqué presque toute la lumière, qui aurait sinon été tellement vive qu'elle aurait endommagé le capteur de l'appareil photo.
 Cette photo est d'autant plus incroyable qu'elle a été prise avec un appareil datant des années 1990 (la sonde a été lancée en 1997), loin d'être aussi perfectionné et pointu que les instruments optiques actuels.
 "On peut ne pas voir les continents ou les gens sur ce portrait de la Terre, mais ce petit point bleu est un résumé succinct de là où nous étions le 19 juillet", a déclaré Linda Spilker, scientifique qui travaille sur la sonde Cassini.
 "Les images de Cassini nous rappellent combien notre planète est minuscule dans l'univers", a-t-elle ajouté.
 La sonde Cassini a été lancée le 15 octobre 1997 pour étudier Saturne et ses nombreux satellites. Elle est arrivée près de la planète aux anneaux en 2004, après être aussi passée à proximité de Jupiter.
 
 
" Incroyable! Dieu le Créateur est si grand"
Publié par Ivan Thévoz
 
Source: belga.be

David Rockfeller, le grand architecte du NWO



Source trouver:
Spread-the-truth777

vendredi 26 juillet 2013

Vivre pour soi-même ou pour Jésus?

[Jésus Christ] est mort pour tous afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui pour eux est mort et a été ressuscité.
2 Corinthiens 5. 15
Quoi que vous fassiez, faites-le de coeur, comme pour le Seigneur et non pour les hommes.
Colossiens 3. 23
 
Lorsque le Seigneur Jésus, sur la croix, a souffert (et il a souffert au-delà de tout ce que l'on peut imaginer) il ne pensait pas à lui-même mais à ceux qui croiraient en lui et seraient ainsi délivrés de leur culpabilité. Il a subi le jugement à notre place et il est entré pour nous dans la mort.
Est-ce que son amour inimitable, qui l'a conduit à se donner ainsi pour nous, trouve un écho dans notre cœur, dans notre vie journalière?
Au travail, cherchons-nous seulement à monter en grade, ou nous appliquons-nous plutôt à travailler avec soin pour plaire au Seigneur, à être ses témoins? C'est alors que nous aurons une attitude juste dans l'exercice de notre profession.
Dans nos loisirs, allons-nous disposer à notre gré de ces moments de plus grande disponibilité, les consacrer à nos passe-temps favoris, ou bien au Seigneur Jésus pour le servir? La détente est nécessaire, mais ne voulons-nous pas mettre notre temps libre davantage à la disposition du Seigneur?
Dans la famille, vivre pour lui, c'est penser aux autres. Au lieu d'avoir une attitude égoïste, nous pouvons nous aider mutuellement, partager les tâches matérielles de la vie quotidienne, ainsi que les soucis, les joies, petites ou grandes.
Voulons-nous répondre à nos aspirations personnelles, ou consacrer notre vie au Seigneur? Il est mort pour nous, mais il est aussi ressuscité, il est vivant et il veut remplir notre vie de sa présence.
 
Source : http://www.labonnesemence.com/
 
 
 
Publié par : Salomé von Allmen

Le pasteur sans-abri

 
 
Un homme s'était déguisé en un sans-abri un dimanche matin pour se rendre à la nouvelle église où il devait y être présenté en tant que nouveau « Senior Pastor » (pasteur responsable). Voilà maintenant 30 minutes qu’il tournait à l’extérieur de l’église alors que les membres de la congrégation arrivaient pour le culte. Seulement 3 personnes lui ont adressé la parole pour le saluer. Il demandait aussi aux membres de l’église qu’il rencontrait de la monnaie pour s’acheter de la nourriture. Aucun d’entre eux ne donna quoique ce soit. Il est ensuite entré dans le sanctuaire est s’est dirigé aux premiers rangs de l'église pour s’y asseoir mais tout de suite redirigé par les portiers vers l’arrière de la salle, au fond. Alors qu’il se dirigeait vers le fond, il saluait les gens sur son chemin qui le saluaient en retour avec des regards méprisants, sales et remplis de jugements. Il y en avait même certains qui n’osaient pas le regarder.
 Alors qu’il se trouvait là au fond de la salle, il assista au culte, et écoutait tout ce qui s’y passait jusqu’au moment des annonces. Une fois tout cela terminé, les anciens se levèrent pour maintenant pouvoir présenter le nouveau pasteur responsable de l'église à la congrégation :
« Nous tenons à vous présenter notre nouveau pasteur. »
La congrégation regardait alors tout partout autour d’elle frappant des mains avec beaucoup de joie et beaucoup d’anticipation. A la surprise de tous, le sans-abri qui se trouvait au fond se leva et commença à marcher dans l'allée. Les applaudissements ont tout de suite cessés alors que tous les regards se fixaient sur lui. Il marcha doucement jusqu'au pupitre, saisît le micro, s'arrêta un instant puis il récita:
« Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli ; j'étais nu, et vous m'avez vêtu ; j'étais malade, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi. » Les justes lui répondront: « Seigneur, quand t'avons-nous vu avoir faim, et t'avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t'avons-nous donné à boire ? Quand t'avons-nous vu étranger, et t'avons-nous recueilli; ou nu, et t'avons-nous vêtu ? Quand t'avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ? » Et le roi leur répondra: « Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites. »
Après avoir récité cela, il s’adressa à l'assemblée, et leur raconta tout ce qu'il avait vécu ce matin là. Beaucoup ont commencé à pleurer et de nombreuses têtes étaient baissées par honte. Puis il ajouta : « Aujourd'hui, je vois un rassemblement de personnes pas une Église de Jésus-Christ. Le monde a suffisamment de personnes en lui, mais pas assez de disciples. Quand allez-vous décider de devenir des disciples ? »

Publié par Ivan Thévoz
 
Source inconnu ( Merci à Laurent Semeur pour l'article)

mercredi 24 juillet 2013

Les élus

Parmi ceux qui appellent Jésus Seigneur, peu trouveront la vie éternelle. Ils y a beaucoup de personnes religieuses, plein de personnes qui pensent qu'elles vont au ciel. Plein de personnes qui disent: "Seigneur Seigneur" et Jésus leur dira: " Je ne vous ai jamais connu"
 

 
Publié par Ivan Thévoz
 
Source:ibhglobal

5 choses à ne jamais faire à un homme

 
 
Nous voulons souvent plaire à notre homme de différentes façons et malheureusement l’être humain se souvient bien plus souvent du mal qu’il subit que du bien. Apprenons aussi corriger nos erreurs et à ne plus les répéter
 Mesdames si il y a bien 5 choses à ne jamais faire à un homme c’est bien celle-ci, lorsque j’écris 5 c’est bien peu mais dans très peu de temps l’équipe de la rédaction vous conseillera des livres ainsi qu’enseignement pour les futurs mariées, les femmes mariées et celles qui veulent se remariées.
Je vais essayer d’appuyer ces conseils avec des versets bibliques, Dieu a crée l’homme et c’est bien plus que nous ce dont l’homme a besoin ou pas…

- lui manquer de respect

"… que la femmes respecte son mari " Ephésiens 5 :33
Et oui, le respect un des 3 premiers besoin de l’homme. Apprenez à le respecter même quand il le fait pas pour vous. Vous verrez que c’est des sémences dans sa vie. Vous savez la bible déclare que des hommes seront gagner à Christ rien que par le comportement de leurs femmes. Je ne vous dis pas d’accepter tous ce qu’il fait, mais quand quelques ne va pas, vous n’êtes ni forcé d’accepter cela et encore moins forcé de lui manquer de respect. Parlez, discutez, écoutez… et soyez sage !!! Il y a bien de personnes que je connais qui ont peut être raté la personne que Dieu leur a destinée, vous savez comment ? Juste parce qu’elles ont manqué de respect à la personne. Et un homme est frustré lorsqu’il est traité comme un chien, il préfera mieux chercher une femme qui le traite comme un roi !

- le quereller

Mieux vaut habiter à l’ange d’un toit, que de partager la demeure d’une femme querelleuse.
Proverbe 21:9
 Mieux vaut habiter dans une terre déserte, qu’avec une femme querelleuse et irritable .
 Proverbe 21:19
Hey oui, je pense que vous l’avez déjà remarquer un homme dés qu’il y a une querelle soit il se tait soit il fuit !!! Demandons à Dieu de nous apprendre à être douce et sage pour savoir régler les problèmes conjugaux avec douceur, amour et sagesse. Vous réussirez mieux à faire passer un message en discutons, en échengeons et savoir ce qu’il va pas que de crier et le voir quitter la maison pour rentrer le soir.

- le privé de sexe

Ne vous privez point l’un de l’autre, si ce n’est d’un commun accord pour un temps, afin de vaquer à la prière; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente par votre incontinence.
 1 corinthiens 7:5
Déjà que c’est un des trois premiers besoin de l’homme, donc si vous le privez sans même vous être mis d’accord, il faut pas commencer à pleurer si vous le voyez voir ailleurs. Mesdames apprenez à le séduire, à répondre à ses besoins sexuels ( Oui, c’est un site chrétien et je dis ces choses car bien de couple sont brisé parce qu’on n’ose pas dire ces choses alors que ce sont des choses que Dieu a créer et des choses qui sont bonnes si elles sont faîtes dans le bon cadre et bon environnement donc le mariage ) Le privé de sexe c’est équivalent à nous privé nous femme de bisous, de tendresse, de mot doux donc PERTURBER !!!!

- le rabaisser

La femme sage bâtit sa maison, Et la femme insensée la renverse de ses propres mains. Proverbes 14: 1
Une femme qui rabaisse son homme est entrain de détruire son foyer petit à petit et elle verra petit à petit son homme fuir son foyer. Mes soeurs même si votre homme n’est pas toujours au top, n’est pas parfait mais faîtes lui sentir qu’il est honorer, qu’il est le meilleur, qu’il est un roi et vous le verrez de plus en plus épanouis. De plus, cela le motivera encore plus à être meilleur !!! Imagines quelqu’un vient te dire " t’es une femme bien " rien que par le fais que cette personne vient de déclarer ces paroles sur ta vie, tu auras envie de devenir quelqu’un de bien !!!

- le privé de nourriture

" L’homme ne vivra pas de pain seulement "
 On a déjà toutes entendues cette fameuse citation " le chemin de l’homme passe par son estomac" qui nous démontre que pour atteindre son coeur, il faut passer par la cuisine ( olalala on a bien des choses à faire nous les femmes, on doit passer chez le coiffeur, l’esthéticienne, etc… ). La nourriture a une grande importance pour l’homme être humain et de plus pour les hommes garçon !
 L’homme Adan a même réussit à vendre sa place dans le Royaume de Dieu pour de la nourriture, tous cela pour vous dire que mesdames même si vous êtes fatigués, vous travaillez vous avez des enfants, ne privé jamais un homme de nourriture et cuisinez lui des bons plats !!! Certaines n’ont peut être pas eu la chance de grandir avec leur mère ou une maman pour lui apprendre à cuisiner mais maintenant il y a Internet et dans quelques temps une rubrique cuisine apparaitra dans notre site. Faîtes vous plaisir à vous et à lui aussi.
Maintenant il vous reste à mettre cela en pratique !!!

Publié par Ivan Thévoz
 
Source:http://checedmagazine.wordpress.com
 

Fuyez!

Fuyez! Ne toucher pas ce qui est impure! Courez vers Jésus Christ!
 

 
Publié par Ivan Thévoz
 
Source : tlagasi7

L'extraordinaire extension du christianisme

(Jésus Christ a dit à ses disciples:) Vous recevrez de la puissance, le Saint Esprit venant sur vous; et vous serez mes témoins… jusqu'au bout de la terre.
Actes 1. 8
La main du Seigneur était avec eux: un grand nombre crurent.
Actes 11. 21
 
“Le christianisme s'est établi dans le monde, non point par la richesse, la force, l'éloquence mais sans aucun moyen humain et contre tous les obstacles. Expliquez, si vous le pouvez, comment des pêcheurs, des fabricants de tentes, des ignorants sans éloquence, sans ressources, venus de la Judée, ont pu, au milieu des persécutions et des périls, amener à la foi des philosophes, des orateurs et des savants! Expliquez comment ils auraient pu, s'il n'y avait pas eu le secours divin, établir le christianisme malgré les tyrans, malgré les philosophes et les sophistes, en ayant à lutter contre l'erreur, l'habitude, les passions et les préjugés consacrés par les siècles, sans cesse exposés à la persécution, aux tortures, à la mort!
Si douze hommes faibles, sans armes, sans expérience des combats, s'élançaient tout à coup contre une armée de combattants et parvenaient à détruire cette armée, ne serait-ce pas une chose étrange, au-delà des forces de la nature? Or c'est ce qu'ont fait les apôtres de Jésus Christ. La victoire qu'ils ont remportée sur le monde est mille fois plus grande, mille fois plus admirable. Elle ne peut être que l'effet de la puissance divine.”
Ainsi s'exprimait Jean Chrysostome, un des “pères” de l'Église au 4e siècle. Depuis, les persécutions contre les chrétiens existent toujours; à un endroit ou l'autre du globe, les attaques contre la Bible continuent. Et pourtant la Bible, Parole de Dieu, reste le livre le plus lu et le plus traduit au monde. La puissance d'amour de Dieu demeure.
 
 
 
 
Publié par : Salomé von Allmen

mardi 23 juillet 2013

Le mariage entre homosexuels, signe précurseur de la fin des temps!

 
L’autorisation du mariage entre des couples du même sexe dans une série d’Etats occidentaux est un signe précurseur de la fin du monde", a déclaré dimanche le Patriarche de Moscou et de toutes les Russie Cyrille.
 
 
 
"Ces derniers temps, nous sommes confrontés à une série de tentations, lorsque dans plusieurs pays, le choix en faveur du péché est autorisé et justifié par la loi, tandis que ceux qui, agissant selon leur conscience, luttent contre les lois imposées par des minorités sont réprimés. C’est un symptôme alarmant de l’apocalypse et nous devons tout mettre en œuvre pour empêcher qu’en Sainte Russie, le péché soit approuvé par une loi", a indiqué le Patriarche avant d’ajouter qu’en autorisant ce genre d’union, le peuple s’engageait dans la voie de l’autodestruction.
D’immenses efforts sont déployés aujourd’hui pour nous convaincre que "la liberté de choix est la seule et unique valeur et que personne ne peut y porter atteinte, même si l’homme opte pour le mal et adopte un comportement dangereux pour la société. L’essentiel, c’est qu’il ne viole pas les normes du droit civil", a poursuivi sa sainteté Cyrille.
Toutefois, a souligné le Patriarche, nous savons qu’il est très "facile de contourner toutes ces normes".
"Même la loi la plus parfaite ne sera pas en mesure d’éradiquer la criminalité, la corruption ainsi que le mal, le mensonge et la confrontation. Seul l’homme ayant opté pour le bien peut s’en abstraire", a conclu le primat de l’Eglise orthodoxe russe.

" Ce patriarche à  toute à fait raison!"
Publié par Ivan Thévoz
 
Source:http://www.chaos-controle.com

Comme l'eau et le feu

Ma parole n'est-elle pas comme un feu? dit l'Éternel.
Jérémie 23. 29
Comme la pluie et la neige descendent des cieux,… arrosent la terre et la font produire et germer,… ainsi sera ma parole qui sort de ma bouche.
Ésaïe 55. 10, 11
 
Pas de vie sans eau! L'eau est un élément naturel indispensable à la vie. Source de bénédiction pour la terre lorsqu'elle tombe en pluie, elle peut pourtant générer des catastrophes lorsqu'elle tombe en grêle ou inonde une contrée.
Il en est de même pour le feu. Il nous chauffe et cuit notre nourriture. Pourtant un incendie ne laisse quelquefois derrière lui que mort et désolation.
La Parole de Dieu est comparée aussi bien à de l'eau qu'à un feu. Elle est en effet une source de bénédiction pour tous ceux qui croient et acceptent pour eux-mêmes le grand salut que Dieu offre aux hommes. Cette parole fait alors leur joie quotidienne. Elle les lave et les rafraîchit en leur parlant de Jésus Christ.
Mais cette même parole qui sauve, annonce aussi de terribles jugements à ceux qui refusent la grâce et le pardon qui leur sont offerts. Comme un feu qui dévore, le jugement atteindra ceux qui ont négligé de prendre au sérieux les avertissements solennels de la Parole de Dieu.
“Craignez Dieu et donnez-lui gloire, car l'heure de son jugement est venue; rendez hommage à celui qui a fait le ciel et la terre, la mer et les sources d'eaux” (Apocalypse 14. 7). “Que celui qui a soif vienne; que celui qui veut prenne gratuitement de l'eau de la vie” (22. 17). “Celui qui boira de l'eau que je lui donnerai, moi, n'aura plus soif, à jamais”, nous dit encore Jésus (Jean 4. 14).
 
 
 
 
Publié par : Salomé von Allmen

lundi 22 juillet 2013

Un amour bon marché


Quand j’utilise le mot «tiède» pour décrire l’amour de quelqu’un pour Jésus, je ne veux pas dire qu’il est froid envers le Seigneur. Je veux plutôt dire que son amour est «bon marché», pas coûteux. Laissez-moi vous donner un exemple : quand Jésus s’adresse à l’église d’Ephèse, en Apocalypse 2, il loue d’abord les Ephésiens pour tout ce qu’ils ont fait. Il reconnaît qu’ils ont travaillé dur dans la foi, en haïssant le péché et le compromis, en refusant les fausses doctrines, en ne défaillant et en n’abandonnant jamais face aux persécutions, en prenant toujours position pour l’Evangile. Mais Christ dit qu’il a cependant une chose contre eux : ils ont abandonné leur fervent , leur coûteux amour pour lui ! Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour . Apoc. 2 : 4 
D’une certaine manière, au milieu de toutes leurs bonnes œuvres, ils ont laissé derrière eux leur marche disciplinée et pleine d’amour avec Jésus. Et maintenant il leur dit : «Vous avez laissé votre premier amour et abandonné la discipline coûteuse qui consistait à venir en ma présence pour être en communion avec moi.» 
Notez bien ceci : Jésus parle ici de croyants qui ont débuté avec un ardent amour pour lui; il ne parle pas de chrétiens froids, de chrétiens de nom qui ne l’ont jamais aimé en premier lieu. Il dit : «Il est possible que quelqu’un qui m’ait un jour aimé tout son cœur laisse son zèle tiédir et ne prie plus que rarement.»  
Pense combien tout ceci doit être insultant pour Christ, notre fiancé. De quel genre de mariage peut-il s’agir lorsqu’un mari et une femme n’ont pas de moments d’intimité? Et c’est exactement ce dont Jésus parle ici. Il veut des moments où tu sois tout à lui!  
Peu importe le volume de ta louange à l’église, peu importe combien tu dis que tu l’aimes, combien de larmes tu verses. Tu peux donner généreusement, aimer les autres, haïr le péché, reprendre ceux qui font le mal, mais si ton cœur n’est pas continuellement attiré vers la présence de Christ, tu as perdu ton amour pour lui.  
Toutes nos œuvres sont vaines à moins que nous ne retournions à notre premier, à notre ardent amour pour Jésus.  
Nous devons réaliser ceci : «Aimer Jésus n’est pas seulement faire des choses, mais implique une discipline quotidienne pour maintenir une réelle communion avec lui; et ceci va nous coûter quelque chose.»
 
Auteur : David Wilkerson
Source : http://apv.org/
 
Publié par : Salomé von Allmen

Pourquoi les chrétiens ont-ils du mal à prier?


L’Ecriture fait clairement apparaître que la réponse à tout dans nos vies est la prière additionnée de foi. L’apôtre Paul écrit : Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces (Phil. 4 : 6). Paul nous dit : «Recherche le Seigneur dans tous les domaines de ta vie et remercie-le par avance de t’avoir entendu!» 
Paul souligne que nous devons toujours prier en premier lieu , et non en dernier recours après avoir consulté nos amis, puis un pasteur ou un conseiller, pour finalement nous retrouver à genoux... Jésus nous dit : Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus (Mat. 6 : 33). Nous devons premièrement nous tourner vers le Seigneur! 
Notre ministère reçoit des lettres déchirantes provenant de multitudes de chrétiens brisés. Des familles se divisent; des gens qui marchaient fidèlement avec Christ pendant des années vivent dans la peur et la défaite. Chacune de ces personnes a été vaincue par quelque chose (le péché, la dépression, la mondanité, la convoitise) et, année après année, leurs problèmes semblent s’être aggravés. 
Cependant, ce qui me choque le plus dans leurs lettres, c’est que très peu de ces chrétiens mentionnent la prière. Ils se tournent vers des vidéos, des livres, des conseillers, des émissions de radio interactives, des thérapies de toutes sortes, mais rarement vers la prière. 
Pourquoi est-il si difficile pour les chrétiens de rechercher Dieu pour leurs besoins essentiels lorsqu’ils traversent des temps de crise? Après tout, la Bible témoigne longuement de ce que Dieu entend les cris de ses enfants et qu’il leur répond avec un amour tendre .
• Les yeux de l’Eternel sont sur les justes, et ses oreilles sont attentives à leurs cris. Ps. 34 : 15
• Quand les justes crient, l’Eternel entend, et il les délivre de toutes leurs détresses. Ps. 34 : 17
• Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute. Et si nous savons qu’il nous écoute, quoi que ce soit que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée . I Jean 5 : 14-15
• Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez. Mat. 21 : 22 
Ces promesses sont des preuves éclatantes de la sollicitude de Dieu.
 
Auteur : David Wilkerson
Source : http://apv.org/
 
Publié par : Salomé von Allmen

Des priorités perverties


Les chrétiens qui négligent la prière ont perverti leurs priorités. Beaucoup de croyants ne s’engagent à prier que lorsqu’ils en trouvent le temps, s’ils le trouvent. Chaque semaine, pourtant, rechercher Christ devient moins important pour eux que de nettoyer la voiture, faire le ménage, rendre visite à des amis, manger au restaurant, faire du shopping ou regarder des événements sportifs. Ils ne prennent tout simplement pas de temps pour prier. 
Les gens n’étaient pas différents à l’époque de Noé et de Lot . Leurs priorités étaient de manger et de boire, d’acheter et de vendre, de se marier et de prendre soin de leurs familles. Ils n’avaient pas le temps d’écouter les messages annonçant le jugement de Dieu à venir. Et donc, personne n’était prêt quand le jugement tomba! 
De toute évidence, rien n’a changé au cours des siècles. Pour beaucoup de chrétiens aujourd’hui, Dieu demeure tout en bas de la liste de leurs priorités. En tête, se trouvent leur revenu, leur sécurité, leur plaisir, leur famille. 
Bien-aimé, le Seigneur ne veut pas de tes restes : ces petites miettes de temps, quand tu as juste un moment pour «lancer» une rapide requête de prière. Cela n’est pas un sacrifice de prière. 
Le prophète Malachie a écrit : Quand vous offrez en sacrifice une bête aveugle, n’est-ce pas mal? Quand vous en offrez une boiteuse ou infirme, n’est-ce pas mal? Offre-la donc à ton gouverneur! Te recevra-t-il bien, te fera-t-il bon accueil? dit l’Eternel des armées. Mal. 1 : 8 
Malachie dit ici : «Tu apportes n’importe quels vieux animaux de ferme pour les sacrifier dans la présence de Dieu : des dons négligés, inconsidérés, de seconde main. Essaie d’offrir de telles choses à ton gouverneur et vois ce qui se passe!» 
Dieu attendait de son peuple qu’il inspecte ses troupeaux attentivement, examinant chaque animal et choisissant le spécimen le plus parfait pour le lui sacrifier. De la même manière, aujourd’hui, Dieu attend la même chose de nous. Il veut notre temps de qualité, sans que nous soyons pressés. Et nous devons faire de ce temps une priorité! 
Un jour, j’ai rencontré le pasteur d’une des plus grandes églises américaines. Cet homme était l’un des pasteurs les plus occupés que j’aie jamais vus. Il m’a dit, sans chercher à s’en excuser : «Je n’ai pas le temps de prier.» Cependant, ce qu’il voulait réellement dire était : «Je ne mets aucune priorité sur la prière.» Quand j’ai visité son église, je n’ai perçu aucune manifestation de l’Esprit de Dieu dans l’assemblée. En fait, c’est l’une des églises les plus mortes dans lesquelles j’aie jamais prêché. Comment pouvait-il y avoir de la vie, si le pasteur ne priait pas? 
Aucun chrétien ne mettra du temps à part pour prier, à moins que cela ne devienne sa première priorité dans la vie : avant la famille, la carrière, les loisirs, avant tout. Si ce n’est pas le cas, son sacrifice est perverti.
 
Auteur : David Wilkerson
Source : http://apv.org/
 
 
 
Publié par : Salomé von Allmen

La résurrection

Il y aura une résurrection tant des justes que des injustes.
Actes 24. 15
(Jésus dit:) Moi, je suis la résurrection et la vie: celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra.
Jean 11. 25
 
La Bible parle de deux résurrections: la résurrection pour la vie, ce sera celle des croyants; et la résurrection pour le jugement, qui concerne ceux qui ne croient pas en Jésus Christ.
À l'époque où Jésus vivait sur la terre, beaucoup de gens pensaient qu'il y aurait une résurrection de tous les hommes. Le Seigneur l'a confirmé, sans distinguer les moments où auraient lieu les deux résurrections. Les apôtres ont ensuite donné plus de détails sur la chronologie et les circonstances de l'une et de l'autre.
– Lors de la première résurrection, la résurrection pour la vie, le croyant recevra un corps semblable au corps de gloire de son Seigneur. L'âme et l'esprit seront de nouveau unis au corps, afin que celui qui a été racheté par Christ puisse participer à la vie et au bonheur célestes. Notre Seigneur a eu la primauté de cette résurrection (1 Corinthiens 15. 20). Lorsque Jésus reviendra, tous les croyants qui sont déjà morts seront ressuscités et enlevés, en même temps que les vivants, pour être avec lui (1 Thessaloniciens 4. 15-18).
– La seconde résurrection est une résurrection pour le jugement. Ce sera un événement unique, qui concernera tous ceux qui, avant leur mort, n'auront pas reçu la vie divine par la foi. Ils seront rappelés à la vie pour être jugés (Apocalypse 20. 11-15). Toute leur vie sera exposée à la lumière du Juge suprême. Alors la condamnation sera prononcée et exécutée, sans recours possible.
Aujourd'hui la grâce est encore offerte à chacun.
 
 
 
 
Publié par : Salomé von Allmen

dimanche 21 juillet 2013

LES SUBSTANCES QUE NOUS CACHE... LA CRÈME SOLAIRE ?

 
 

Ce n'est pas vraiment une rumeur mais un fait : les crèmes solaires présentent un certain danger, et notamment une toxicité pour l'environnement et l'Homme.
On les accuse aussi de ne pas apporter une protection complète contre le soleil.
Quelle attitude adopter ? Quels sont les faits ? Faisons le point sur la crème solaire.
Pour le premier article de cette série sur la crème solaire, nous allons nous concentrer plus particulièrement sur les substances contenues par la crème solaire. Les articles suivants traiteront des dommages causés par la crème solaire à l'environnement, avant d'examiner les conséquences sur la santé plus en détail dans des articles à venir très prochainement.
 

 
Crème solaire : comme un poison dans l'eau
S'il paraît difficile à première vue de se passer de crème solaire, il est néanmoins important de ne pas se borner à une vision trop manichéenne sur ce sujet. Peut-on se passer complètement de crème solaire ? Probablement pas. Doit-on encourager systématiquement la crème solaire ?
Certainement pas non plus. Ce n'est une bonne chose ni pour l'environnement ni pour la santé.
Voyons d'abord de quoi la crème solaire est composée...
La crème solaire, un produit généralement huileux
La crème solaire peut avoir diverses compositions, selon sa fabrication. Comme souvent en cosmétique, il y a une nette opposition entre les crèmes solaires classiques et les crèmes solaires bio.
 

 
La crème solaire comporte en tout cas généralement :
•des filtres ultraviolets : composés chimiques filtrant les UV-B le plus généralement
•une émulsion (crème ou lotion) ou un huile. On trouve des émulsions grasses et des émulsions aqueuses (moins grasse au toucher)
•des conservateurs
•des agents stabilisateurs de l'émulsion
•des anti-radicaux libres (vitamines)
•des épaississants
•des agents hydratants

Le produit doit adhérer à la peau et résister à l'eau, on sort donc les grands moyens côté chimie.
La crème solaire : chimie et compagnie
Sans être alarmiste, il faut néanmoins constater des faits inquiétants. Sans grande surprise, comme bon nombre de cosmétiques, la plupart des crèmes solaires contiennent des produits chimiques peu recommandables, communs aux gels douche et autres cosmétiques de ce type, souvent en crème.
 

 
L'OMC
Rien à voir avec l'Organisation mondiale du commerce. Il s'agit là de l'Octyl-méthoxycinnamate. C'est un composé organique servant de filtre solaire, et donc utilisé dans les crèmes solaires et aussi les baumes pour les lèvres.
Il est insoluble dans l'eau et est utilisé pour ses propriétés de filtration des rayons UV-B du soleil.
Il protège ainsi la peau des dommages causés par ces rayons, mais également réduit l'apparition de cicatrices. Jusque là, que du positif.
Une première étude en 2000 a été confirmée depuis par une autre de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).
Le rapport 1 explicite :
•toxique pour les cellules, y compris à des doses inférieures à celles trouvées dans les produits solaires classiques
•doutes sur des effets thyroïdiens (non concluant pour le moment)
 
•effets oestrogéniques perturbateur endocrinien
 

 
Des perturbations hormonales ont également été relevées par une étude américaine effectuée en 2011.
A noter qu'en France, l'OMC est à sa concentration maximale admise dans les produits solaires (10%). L'étude de l'Afssaps conclut qu'à dose classique, l'OMC « ne semble pas présenter un risque pour la santé des consommateurs dans les conditions prévisibles d'utilisation« .
Le 4-MBC
Il s'agit d'un dérivé organique du camphre utilisé dans l'industrie cosmétique pour protéger la peau contre les UV, majoritairement UV-B : 4-méthylbenzylidène camphre. Là, encore, on relève que la substance :
•est un perturbateur endocrinien
 
•aurait des effets oestrogéniques selon une étude suisse publiée dans New Scientist
 
•une autre étude suggère l'hypothiroïdie
 

 
A noter que cette substance a été approuvée en Europe et au Canada mais reste interdite aux États-Unis et au Japon.
Le BP-3 – Oxybenzone
L'Oxybenzone est un composé chimique organique utilisé comme filtre ultraviolet dans les crèmes solaires. La substance a été testée comme :
•allergène, photoallergène
•agit sur le système immunitaire
•problèmes de mutations cellulaires
•considéré par la Commission Européenne comme un perturbateur endocrinien

Le produit est accepté en Europe et au Canada mais son usage est réduit au Japon.
 

 
Le Butyl 4-hydroxybenzoate ou butylparabène (BP)
Le butylparabène est un conservateur utilisé dans certains cosmétiques. Ont été prouvés par études :
•allergies possibles
•sérieux perturbateur endocrinien selon la Commission Européenne
•effets possibles sur le système reproducteur
•problèmes au niveau des gènes
Toutes ces substances ne sont pas considérées comme gênantes à un faible niveau selon les normes européennes, mais restent néanmoins à surveiller. Mieux vaut les éviter dès que possible.

Publié par Ivan Thévoz
 
Source:http://www.2012un-nouveau-paradigme.com
 

Etats-Unis – Les pédophiles réclament les mêmes droits que les homosexuels

Utilisant les mêmes tactiques que les défenseurs des droits des  »gay », des pédophiles commencent à vouloir un statut similaire en alléguant que le désir d’enfants est une orientation sexuelle peu différente de celle des hétérosexuels et des homosexuels.
Les opposants au mœurs homosexuels ont longtemps prétendu qu’une fois acceptée la reconnaissance de l’homosexualité comme simple  »mode de vie » ou orientation sexuelle différente,  logiquement plus rien ne serait interdit. Les partisans des  »gay » se sont offensés d’une telle position en affirmant que cela n’arriverait jamais. Des psychiatres commencent pourtant à prendre parti pour une nouvelle définition de la pédophilie comme cela fut fait pour l’homosexualité il y a plusieurs années.
En 1973  l’Association Américaine de Psychiatrie (AAP) a déclassifié l’homosexualité de sa liste de désordres mentaux. Un groupe de psychiatres avec le B4U-Act (voir ces liens) a organisé récemment un symposium proposant une nouvelle définition de la pédophilie dans le Manuel de Diagnostic et de Statistiques des Désordres Mentaux de l’AAP.

Le B4U-Act appelle pédophiles  »les gens attirés par des mineurs ». Le site web de l’organisation déclare que son but est  »d’aider les professionnels de la santé mentale à en apprendre davantage sur l’attirance pour les mineurs et envisager les effets de la banalisation, de la stigmatisation et de la peur. »
En 1998 l’AAP a publié un rapport prétendant  »que le potentiel négatif de relations sexuelles adulte-enfant était exagéré et qu’une majorité d’hommes et de femmes n’avait rapporté aucun effet sexuel négatif au travers d’expériences d’abus sexuels pendant l’enfance. »
La pédophilie a déjà été octroyée d’un statut protégé par le gouvernement fédéral. La loi Matthew Shepard et James Byrd, Jr sur la prévention des crimes haineux répertorie  »l’orientation sexuelle » comme une catégorie protégée ; elle n’en définit pas pour autant le terme.
Les Républicains ont tenté d’ajouter un amendement spécifiant que  »la pédophilie n’est pas considérée comme une orientation » ; l’amendement a cependant été rejeté par les Démocrates. Le Républicain Alcee Hastings a exposé que tout mode de vie sexuel différent devrait être protégé par la loi.  »Cette loi se réfère à notre résolution de mettre fin à la violence basée sur des préjugés et pour garantir que tout américain, quelle que soient sa race, couleur, religion, origine, sexe, orientation sexuelle, identité sexuelle ou handicap ou tous ces  »philies » et fétichismes et  »ismes » affichés, ne doit pas vivre dans la peur de qui il est. Je presse mes collègues de voter en faveur de cette règle. »
La Maison Blanche a appuyé la loi en disant que,  »au fond, cela ne concerne pas que nos lois ; cela concerne qui nous sommes en tant qu’individu. Cela concerne la valeur que nous nous accordons – si nous acceptons nos différences plutôt que de les autoriser à devenir une source d’animosité. »
En début d’année, deux psychologues canadiens ont déclaré que la pédophilie est une orientation sexuelle exactement comme l’homosexualité ou l’hétérosexualité.
Van Gijseghem, psychologue et ancien professeur à l’université de Montréal, a déclaré aux membres du Parlement,  »Les pédophiles ne sont pas simplement des gens qui commettent un petit délit de temps en temps mais qui sont en proie à ce qui équivaut à une orientation sexuelle, exactement comme un autre individu peut être en proie à son hétérosexualité ou même son homosexualité. »
Il continue en disant,  »Les vrais pédophiles ont une préférence exclusive pour les enfants, ce qui revient au même que d’avoir une orientation sexuelle. On ne peut changer l’orientation sexuelle de cette personne. Elle peut, cependant, rester abstinente. »
Quand on lui a demandé s’il comparait les pédophiles et les homosexuels, Van Gijseghem a répondu,  »Si, par exemple, nous vivions dans une société où l’hétérosexualité était proscrite ou interdite et qu’on vous dise que vous devez faire une thérapie pour changer votre orientation sexuelle, vous diriez probablement que c’est un peu dingue. En d’autres mots, vous ne l’accepteriez pas du tout. J’utilise cette analogie pour dire qu’en effet les pédophiles ne changent pas leur orientation sexuelle. »
Le Dr Quinsey, professeur émérite de psychologie à l’université de Queen à Kingston dans l’Ontario, est tombé d’accord avec Van Gijseghem. Quinsey a dit que les intérêts sexuels des pédophiles vont vers les enfants et,  »Il n’y a aucune preuve que ce type de préférence puisse être changé par un traitement ou quoi que ce soit d’autre. »
En juillet, Harvard Publications Médicales a dit,  »La pédophilie est une orientation sexuelle peu susceptible de changement. Un traitement vise à rendre quelqu’un capable de résister à agir selon ses pulsions sexuelles. »
Linda Harvey, de Mission America, a dit que la pression en faveur de droits égaux pour les pédophiles va devenir de plus en plus courante car les groupes LGBT (lesbian, gay, bisexual, and transgender = lesbien, homosexuel, bisexuel et transsexuel) continuent leurs revendications.  »Tout cela fait partie d’un plan pour inciter à la sexualité des enfants de plus en plus jeunes ; pour les convaincre qu’une amitié normale est en réalité une attirance sexuelle. »
Milton Diamond, professeur à l’université d’Hawaï et directeur du Centre Pacifique pour Sexe et Société, a déclaré que la pornographie infantile pourrait être bénéfique à la société parce que,  »Les délinquants sexuels potentiels usent de la pornographie infantile comme d’un substitut à des relations sexuelles pédophiles. »
Diamond est un conférencier distingué pour l’institut de San Francisco pour Études Avancées de la Sexualité Humaine. Cet institut a plaidé ouvertement en faveur d’une abrogation de l’interdiction des homosexuels dans les forces armées.
 Il a établi sur son site une liste de  »droits sexuels basiques » qui inclut  »le droit de s’engager dans des actes sexuels ou des activités d’une quelconque nature, si tant est qu’elles n’impliquent pas d’actes sans consentement, violence, contrainte, coercition ou tromperie. » Un autre droit est  »de vivre sans persécution, discrimination ou intervention sociale dans le comportement sexuel personnel » et  »une liberté de pensée sexuelle, de fantasme ou de désir. » L’organisation dit aussi que personne ne devrait être  »désavantagé en raison de son âge. »
Des lois sur la délinquance sexuelle protégeant les enfants ont été contestées dans plusieurs états dont la Californie, la Georgie et l’Iowa. Les délinquants sexuels prétendent que les lois qui les empêchent de vivre près des écoles ou des parcs sont injustes car cela les pénalise pour la vie.


"Ca fait peur tous ca!!"
 
Publié par Ivan Thévoz
 
Source:http://www.direct.cd

Problèmes insolubles

Qui nous roulera la pierre de l'entrée du tombeau?
Marc 16. 3
L'ange s'adressa alors aux femmes: Pour vous, n'ayez pas peur: je sais que vous cherchez Jésus, le crucifié; il n'est pas ici, car il est ressuscité, comme il l'avait dit.
Matthieu 28. 5, 6
 
“Qui nous roulera la pierre?” C'est la question que se sont posée trois femmes, ce dimanche matin de la Pâque, à Jérusalem. Le Seigneur Jésus était mort le vendredi, et maintenant elles se rendaient au tombeau avec l'intention d'embaumer son corps, selon la coutume de l'époque. Toutefois, une énorme pierre au contour circulaire fermait l'entrée du tombeau. Qui roulera la pierre? Cette question les préoccupait sur le chemin. Elles se voyaient sans aide pour ouvrir le tombeau. Mais lorsqu'elles arrivent, la pierre a été déplacée. De plus, elles apprennent que Jésus est ressuscité. Il est vivant!
Y a-t-il dans nos vies des situations semblables, qui nous causent de la peine, du souci? Nous avons conscience que nous sommes complètement démunis. Qui va me délivrer de cet obstacle insurmontable auquel je suis confronté? La grâce et la puissance de Dieu ont souvent répondu à notre besoin avant même qu'il soit là: la pierre est roulée! Nous avons au ciel un Seigneur vivant, tout-puissant. Avec lui, les problèmes délicats peuvent être résolus, les obstacles insurmontables peuvent être franchis – peut-être pas de la manière que nous imaginions, mais de la manière que Lui trouve bonne pour nous.
Prions le Seigneur avec confiance. Lorsque nous ne savons plus quoi faire, lorsque les épreuves nous accablent, il ne nous abandonne pas: “Cet affligé a crié; et l'Éternel l'a entendu, et l'a sauvé de toutes ses détresses” (Psaume 34. 6).
 
 
 
 
Publié par : Salomé von Allmen

[Fukushima] Des fruits et légumes mutants engendrés par la catastrophe nucléaire de Fukushima


Avec l'industrie nucléaire, le changement c'est maintenant !
Miam !
Avez-vous déjà rêvé d'un monde merveilleux ou les fruits et légumes seraient disons "différents", transformés par les radiations de centrales nucléaires qui nous auraient explosé à la figure comme à Fukushima ?
Merci Areva, Tepco, Vinci, EDF, GDF-Suez et les autres...
Vous aimez les films d'horreur et de science-fiction ? Et bien réjouissez-vous ! Grâce aux apprentis sorciers de l'atome la région de Fukushima a le privilège de produire les fruits et légumes les plus originaux du monde.
Des concombres mutants, des tomates et des pêches siamoises. Des tournesols aliens sortis tous droit d'un film de Ridley Scott...
Areva et EDF vont-ils relever le défi ?
Nos centrales nucléaires étant toutes défaillantes et n'ayant passé aucun crash test (1), nous aussi aurons la chance et le privilège de connaître une catastrophe nucléaire... et des créations originales grâce aux mutations engendrées par les radiations.
concombre mutant
Bientôt nos enfants ressembleront à des poulpes...
Monsanto passe pour un petit joueur à côté des créations originales de Tepco
Je vois déjà quelques sceptiques dont la mauvaise foi évidente est une entrave au rayonnement économique de nos belles entreprises nucléaires nationales.
Maïs mutant. Monsanto passe pour un petit joueur à côté des créations originales de Tepco
Ces rétrogrades vont nous dire "oui, mais ils doivent être dangereux à consommer quand même tous ces chouettes légumes !"
Meuh non, et puis quand bien même, c'est une fois de plus le conservatisme de ces antinucléaires fanatiques qui refusent toute avancée de la science et les joies du capitalisme atomisé.
Grâce à Areva et EDF, nous pouvons espérer un futur radieux radioactif.

Tournesol alien
Tournesol alien
Source trouver:Spread-the-truth777

La vrai science prouve la création de Dieu!

Car les choses invisibles de Dieu, savoir tant sa puissance éternelle que sa Divinité, se voient comme à l'œil par la création du monde, étant considérées dans ses ouvrages, de sorte qu'ils sont inexcusables. Romain 1:20

Interroge les bêtes, elles t'instruiront, Les oiseaux du ciel, ils te l'apprendront; Job 12:7

Où est le sage? où est le scribe? où est le disputeur de ce siècle? Dieu n'a-t-il pas convaincu de folie la sagesse du monde? 1 Corinthien 1:20


Il y a plus de quarante ans maintenant, le 20 juillet 1969, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, un homme a posé le pied sur la lune. À ce sujet l'astronaute américain James Irwin a écrit: “L'important n'est pas que l'homme ait marché sur la lune, mais qu'en Jésus, Dieu soit venu marcher sur la terre”. Face à cette prouesse de l'homme, la présence de Dieu sur la terre il y a 2000 ans est un fait d'une tout autre portée.
À l'instant où Neil Armstrong a posé le pied sur le sol lunaire, la planète entière a connu un immense enthousiasme. Mais l'arrivée sur la terre du Fils de Dieu a été accueillie par la haine et l'hostilité de sa créature. L'homme, naturellement ennemi de Dieu, a rejeté l'Envoyé du ciel: on a cherché immédiatement à tuer Jésus.
Un homme sur la lune: ce fait a prouvé le haut degré de technologie auquel on était parvenu. Mais Jésus sur la terre a révélé tout à la fois la méchanceté du cœur humain et l'amour de Dieu à l'égard de l'humanité perdue. Marcher sur la lune a flatté l'orgueil des hommes. Mais la venue de Jésus Christ sur la terre, sa mort sur la croix et sa résurrection ont produit et démontré sa victoire éclatante et définitive sur le péché et la mort qui dominent l'humanité entière.
Que l'homme ait marché sur la lune ne change pas grand-chose à notre quotidien. Mais parce que Jésus Christ est venu sur la terre, il transforme entièrement la vie de celui qui fait appel à lui et le reconnaît comme son Sauveur.
 
 




Publié par Ivan Thévoz

Source:http://www.youtube.com/user/PraiseJesusTheChrist?feature=watch

L'important n'est pas que l'homme ait marché sur la lune, mais qu'en Jésus, Dieu soit venu marcher sur la terre!

Il y a plus de quarante ans maintenant, le 20 juillet 1969, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, un homme a posé le pied sur la lune. À ce sujet l'astronaute américain James Irwin a écrit: “L'important n'est pas que l'homme ait marché sur la lune, mais qu'en Jésus, Dieu soit venu marcher sur la terre”. Face à cette prouesse de l'homme, la présence de Dieu sur la terre il y a 2000 ans est un fait d'une tout autre portée.
À l'instant où Neil Armstrong a posé le pied sur le sol lunaire, la planète entière a connu un immense enthousiasme. Mais l'arrivée sur la terre du Fils de Dieu a été accueillie par la haine et l'hostilité de sa créature. L'homme, naturellement ennemi de Dieu, a rejeté l'Envoyé du ciel: on a cherché immédiatement à tuer Jésus.
Un homme sur la lune: ce fait a prouvé le haut degré de technologie auquel on était parvenu. Mais Jésus sur la terre a révélé tout à la fois la méchanceté du cœur humain et l'amour de Dieu à l'égard de l'humanité perdue. Marcher sur la lune a flatté l'orgueil des hommes. Mais la venue de Jésus Christ sur la terre, sa mort sur la croix et sa résurrection ont produit et démontré sa victoire éclatante et définitive sur le péché et la mort qui dominent l'humanité entière.
Que l'homme ait marché sur la lune ne change pas grand-chose à notre quotidien. Mais parce que Jésus Christ est venu sur la terre, il transforme entièrement la vie de celui qui fait appel à lui et le reconnaît comme son Sauveur.
 

 
Publié par Ivan Thévoz
 
Source texte: la bonne semence
Source vidéo:Max M·

samedi 20 juillet 2013

20 juillet 1969

Jésus… a passé de lieu en lieu, faisant du bien et guérissant tous ceux que le diable avait asservis à sa puissance.
Actes 10. 38
 
Il y a plus de quarante ans maintenant, le 20 juillet 1969, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, un homme a posé le pied sur la lune. À ce sujet l'astronaute américain James Irwin a écrit: “L'important n'est pas que l'homme ait marché sur la lune, mais qu'en Jésus, Dieu soit venu marcher sur la terre”. Face à cette prouesse de l'homme, la présence de Dieu sur la terre il y a 2000 ans est un fait d'une tout autre portée.
À l'instant où Neil Armstrong a posé le pied sur le sol lunaire, la planète entière a connu un immense enthousiasme. Mais l'arrivée sur la terre du Fils de Dieu a été accueillie par la haine et l'hostilité de sa créature. L'homme, naturellement ennemi de Dieu, a rejeté l'Envoyé du ciel: on a cherché immédiatement à tuer Jésus.
Un homme sur la lune: ce fait a prouvé le haut degré de technologie auquel on était parvenu. Mais Jésus sur la terre a révélé tout à la fois la méchanceté du cœur humain et l'amour de Dieu à l'égard de l'humanité perdue. Marcher sur la lune a flatté l'orgueil des hommes. Mais la venue de Jésus Christ sur la terre, sa mort sur la croix et sa résurrection ont produit et démontré sa victoire éclatante et définitive sur le péché et la mort qui dominent l'humanité entière.
Que l'homme ait marché sur la lune ne change pas grand-chose à notre quotidien. Mais parce que Jésus Christ est venu sur la terre, il transforme entièrement la vie de celui qui fait appel à lui et le reconnaît comme son Sauveur.
 
 
 
 
Publié par : Salomé von Allmen

vendredi 19 juillet 2013

Un haut général américain dit que les États-Unis préparent une action militaire en Syrie

Ingérence impérialiste en Syrie - Palabres d'intervention militaire à Washington...
D'après un général du haut-commandement, les Etats-Unis se préparent activement à une action militaire en Syrie.
 

Traduit de l'anglais par Resistance71 

Le président Obama considère l'utilisation de la force militaire en Syrie et le Pentagone a préparé des scenarios possibles pour une intervention des Etats-Unis. 

Président des chefs d'état-major général Martin Dempsey
© Alex Wong / Getty Images / AFP
Le Général Martin Dempsey
Le général Martin Dempsey, chef d'état-major des armées a dit que le gouvernement Obama délibérait afin de savoir s'il devait ou non utiliser la force brutale de l'armée en Syrie, durant une audition sénatoriale Jeudi matin. 

Le Gén. Dempsey a dit que le gouvernement envisageait d'utiliser « des frappes cinétiques » en Syrie et a dit que « cela était envisagé au sein de nos agences gouvernementales », a rapporté Associated Press depuis Washington. 

Dempsey, 61 ans, est le plus haut gradé de l'armée américaine et a été nommé par Obama pour servir un second terme dans la rôle de chef d'état-major. Le comité sénatorial des services armés l'a questionné jeudi matin dans une procédure de nomination lorsque Dempsey a brièvement adressé le sujet de la situation en Syrie. 

Le mois dernier, le gouvernement Obama a conclu que le président syrien Bachar Al-Assad avait utilisé des armes chimiques durant les batailles. L'adjoint-conseiller à la sécurité nationale pour les communications stratégiques, Ben Rhodes, avait dit : « La communauté du renseignement estime qu'environ 100 à 150 personnes sont mortes des effets d'armes chimiques détectées lors d'attaques à l'arme chimique en Syrie, mais les données des pertes sont sûrement incomplètes. » 

Le président Obama avait dit précédemment que l'utilisation d'armes chimiques ferait passer une « ligne rouge » et provoquerait sûrement une intervention américaine. Lorsque la Maison Blanche conclût qu'Assad avait utilisé des armes chimiques, Rhodes a dit : « à la fois l'opposition politique et militaire syriennes... reçoivent et recevront une assistance américaine. » 

Cette affirmation fut acceuillie avec scepticisme. Le ministère syrien des affaires étrangères qualifiant les accusations d'Obama comme n'étant qu'un « train de mensonges ». Vitaly Chourkine, l'ambassadeur russe à l'ONU a ensuite présenté des preuves fournies par son gouvernement qui suggéraient que c'était en fait l'opposition syrienne qui avait utilisée des armes chimiques. 

En ce qui concerne une intervention étrangère, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki Moon a dit : « Fournir des armes à quelque côté que ce soit ne résoudra pas la situation actuelle" » Le sénateur américain Rand Paul (Rep, Kentucky) et son père l'ancien parlementaire Ron Paul (Rep, Texas) ont aussi mis en garde la Maison blanche contre l'armement des rebelles. « Vous allez aider et financer aujourd'hui les alliés d'Al Qaïda en aidant les rebelles syriens », avait dit Paul en mai. 

De son côté, l'ancien parlementaire du Texas avait insisté que le désir du gouvernement à une intervention est « identique à la campagne massive de mensonges qui mena à la guerre en Irak ». 

Ceci ne veut pas dire que le parti républicain est entièrement opposé à prendre action. Bien que l'utilisation directe de la force américaine au sol ou dans les airs n'ait été que rarement discutée en public, les sénateurs Républicains McCain et Lindsey Graham (NdT: deux des pires va t'en guerre yankees, totalement inféodés au complexe militaro-industriel...) ont été des supporteurs sans relâche des efforts pour équipper les rebelles syriens. 

« Je me fous de ce que çâ coûte, si le choix est d'envoyer des troupes pour sécuriser les sites d'armes plutôt que de permettre ces armes chimiques de tomber dans les mains de gens les plus violents du monde, je vote pour cela avant que cela ne devienne un problème. », avait dit Graham. 

D'autres officiels américains avaient précédemment dit que les Etats-Unis envisageaient d'établir une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Syrie et le mois dernier, le Pentagone a laissé des escadrilles d'avions de combat F-16 et ses systèmes anti-aériens Patriot à la frontière du pays voisin de la Jordanie, après une session de manœuvres militaires de routine.


Source trouver:
Spread-the-truth777

Jésus soit le centre



 
 
 
Publié par : Salomé von Allmen
 
 
 
 

Reste avec nous



 
 
 
Publié par : Salomé von Allmen

Pourquoi ou pour quoi ?

Pourquoi m'as-tu placé pour être l'objet de tes coups?… Pourquoi caches-tu ta face, et me tiens-tu pour ton ennemi?
Job 7. 20; 13. 24
D'aucune de ses actions [Dieu] ne rend compte.
Job 33. 13
Pourquoi ou pour quoi?
Pourquoi est souvent, dans la Bible – et parfois dans nos paroles – le mot de la révolte. Il exprime alors un désaccord avec ce que Dieu dit, ou une insatisfaction au sujet de ce qu'il fait. La surprise, la déception, l'impatience peuvent se traduire par ce seul petit mot. Il a l'air de demander des comptes au Seigneur ou de lui dire: je ne suis pas d'accord. Le croyant est en danger de réagir ainsi devant une épreuve qui l'atteint: Pourquoi moi et pas les autres? Pourquoi de cette manière et pas autrement?
Cela ne signifie pas qu'en présence des problèmes qui surgissent dans sa vie, le chrétien n'ait pas de question à poser. Il peut heureusement formuler un pourquoi plein de confiance à son Seigneur. Mais si c'est un pourquoi amer ou insolent, alors mieux vaut qu'il dise: pour quoi en deux mots. Ne faisons pas de reproche à notre Dieu au sujet d'une épreuve qui nous surprend et nous arrête. Non, cherchons à comprendre pour quel but elle nous a été envoyée: Seigneur, que veux-tu produire dans ma vie par ce qui vient de m'arriver? Quelle leçon veux-tu m'apprendre? Est-ce la patience, l'humilité, la soumission à ta volonté? Veux-tu me détourner des ressources que je peux trouver ici ou là pour me faire apprécier la valeur des tiennes?
Appliquons-nous, quand nous avons à traverser une épreuve, à formuler non le pourquoi de l'insoumission, mais le pour quoi de la confiance en notre Dieu fidèle.
 
 
 
 
Publié par : Salomé von Allmen

jeudi 18 juillet 2013

A la rentrée 2013, des militants LGBT pourraient donner des cours d’éducation sexuelle aux écoliers




« L’objectif, c’est de dépasser la binarité historique entre masculin et féminin » . Voilà, la mission de l’éducation sexuelle à l’école, telle qu’elle a été définie par la représentante de « SOS Homophobie », aux membres du groupe de travail sur « l’éducation à la sexualité en milieu scolaire ».
Cette instance, mise en place par Vincent Peillon en octobre 2012, pour réfléchir aux contenus et à la mise en place d’une véritable éducation à la sexualité pour tous les enfants à partir de 6 ans, partage malheureusement cette dangereuse orientation et pourrait devenir un véritable cheval de Troie pour les partisans de la théorie du genre.


L’éducation à la sexualité à l’école, une invention de Jack Lang
C’est Jack Lang qui, le 29 novembre 2001, a signé la première circulaire
 ministérielle évoquant l’éducation à la sexualité. Prétextant la lutte
 contre le sida, il ouvre la voie à l’éducation à la sexualité : «
L’éducation à la sexualité, que j’ai l’intention de généraliser pour
 tous les élèves, offre un cadre pédagogique approprié. Entendue comme
 une éducation à la responsabilité, à la vie affective, mais aussi au
 respect de l’autre, à l’égalité entre garçons et filles et à
 l’acceptation des différences, l’éducation à la sexualité a désormais
 pleinement sa place à l’école. »
Le 27 février 2003, Jean-Paul de Gaudemar, alors directeur de
 l’enseignement scolaire, (aujourd’hui Jean-Paul de Gaudemar est
 conseillé éducation de Jean-Marc Ayrault à Matignon) consacre une
 circulaire entière à l’éducation à la sexualité dans les écoles.
Son objectif était de généraliser l’éducation à la sexualité grâce à la
 désignation de référent académique et à la mise en œuvre d’une formation
 pour les enseignants.
Malgré le volontarisme du ministère sur ces questions, l’éducation à la
 sexualité s’est, en réalité, peu développée dans les établissements. Les
 enseignants et les recteurs jugeant certainement qu’il existait
 d’autres priorités. Face à cette résistance passive du corps enseignant,
 les associations LGBT et les militants de la théorie du genre
 contre-attaquent fin 2011.
Sous la pression des associations LGBT, le PS s’engage à rendre obligatoire cet enseignement.
En décembre 2011, le parti socialiste adopte son projet intitulé «
Convention pour l’égalité réelle ». L’école se voit confier un nouveau
 rôle celui « d’éduquer pour changer les mentalités et transformer la
 société » p.36
Le PS dresse un constat « l’éducation à la sexualité à l’école est peu
 appliquée : les moyens comme la volonté manquent. (…) Le poids des rôles
 sociaux, des préjugés, pèse sur la possibilité des individus à exprimer
 librement et vivre sereinement leur genre et leur sexualité, lorsqu’ils
 s’écartent des modèles dominants. L’éducation permettra de déconstruire
 les préjugés de genre, sexistes, et de lutter contre les violences et
 discriminations qu’ils engendrent. Nous formerons tous les acteurs
 éducatifs à la question de l’éducation aux rapports entre les sexes, à
 partir d’un travail sur les stéréotypes et les assignations de genre.
 Pour tous les élèves, de la classe de CP à la terminale, et tous les
 ans, 6 heures d’éducation à la sexualité, à l’égalité et au respect
 mutuel, seront assurées. »
Sous la pression des associations LGBT et de certains hérauts de la «
théorie du genre », le PS s’est engagé à ouvrir l’école à l’enseignement
 de la théorie du genre et aux associations LGBT.
Le zèle de Vincent Peillon 
 
 
 
 
" Mais on va où là? "
Publié par Ivan Thévoz



Source: Rorschach via LMA

Votre Père sait !

Ne cherchez pas ce que vous mangerez ou ce que vous boirez, et n'en soyez pas en peine; car tout cela, les nations du monde le recherchent; mais votre Père sait que vous en avez besoin; cherchez plutôt son royaume, et cela vous sera donné par-dessus.
Luc 12. 29-31
Votre Père sait de quoi vous avez besoin avant que vous le lui demandiez.
Matthieu 6. 8
 
Qu'elle est consolante, cette petite phrase: “Votre Père sait”! Jésus ne dit pas: “Votre Père viendra vous aider”, ce qui est pourtant vrai, mais il insiste sur le fait qu'il connaît parfaitement tous nos besoins. Il sait. Nous suffit-il, en toutes situations, de savoir que notre Père sait tout ce qui nous concerne, qu'il nous entend toujours, que son amour ne change pas? Il sait. Rien ne lui échappe de ce qui concerne chacune de ses créatures. Reposons-nous sur cette certitude.
Notre Père sait quels sont nos besoins. Il les a comptés, mesurés et il s'en occupe avec autant de sagesse que d'amour. La sympathie des hommes a toujours ses limites, mais quand une personne qui souffre éprouve que Dieu est proche, quel soulagement!
L'apôtre Paul, enchaîné dans une prison, l'avait expérimenté. À l'occasion de sa comparution devant le tribunal de l'empereur, il écrivait à Timothée: “Le Seigneur s'est tenu près de moi et m'a fortifié” (2 Timothée 4. 17). Dans une autre occasion dramatique, sur le point de faire naufrage, il déclarait à ses compagnons de voyage: “Cette nuit m'est apparu un ange du Dieu à qui j'appartiens et que je sers, et il m'a dit: Ne crains pas, Paul…” (Actes 27. 23, 24).
Dieu s'occupait de son serviteur et le fortifiait dans la tempête. Il ne nous enverra peut-être pas un ange, mais il sait, et cette pensée calme nos inquiétudes et ranime notre courage.
 
 
 
 
Publié par : Salomé von Allmen